Rechercher

Le pouvoir de nos pensées...


En général, notre compréhension de n'importe quel évènement de vie est le résultat de processus mentaux dans lesquels nous donnons un sens à partir de notre expérience brute.

De façon plus claire, c'est notre interprétation des évènements de vie qui nous permet de comprendre et d'expliquer ce qu'il nous arrive. Cette interprétation est propre à chacun d'entre nous puisqu'elle se base sur nos représentations du  monde qui elles- même s’appuient sur notre éducation, nos valeurs, nos expériences, nos croyances....

Nous créons, donc en quelque sorte, des histoires pour expliquer tous les évènements de la vie.

Cependant un des pièges de ces histoires est que nous pourrions finir par les croire. Nous croyons et agissons comme si ces histoires étaient des représentations exactes de la réalité, alors qu'en fait elles ne le sont - presque- jamais.


Nos modes de pensées peuvent être facilement accessibles si on y prête attention : c'est cette petite voix narrative que nous avons tous, ou presque, dans notre tête qui juge, évalue, commente, analyse(...) tous les évènements de nos vies au moment où ils se produisent et qui ne s'arrête quasiment jamais :

"Pffff, je dois encore m'occuper du diner, comme toujours",

"Pourquoi m'a t-il parlé ainsi? Il doit m'en vouloir pour quelque chose..."

"C'est toujours à moi que cela arrive..."


Nous sommes enclins à être induits en erreur par nos pensées déformées, dysfonctionnelles, telles que


Réaliser que notre point de vue est capable de modifier profondément notre expérience a, depuis quelques temps fait l'objet d'un intérêt scientifique croissant. Il est de plus en plus évident, et les résultats des études le montrent, que l’interaction des pensées, des émotions et du comportement peut avoir un impact puissant sur notre santé émotionnelle et sur notre bien-être en général.


Tout est affaire de point de vue et le malheur n’est souvent que le signe d’une fausse interprétation de la vie. (Henry de Montherlant)


Un des problèmes de ce mode automatique, de cette petite voix, est que notre corps réagit aux histoires qu'elle nous raconte. Que ces histoires soient vraies ou fausses.

Les pensées qui naissent à partir d'idées négatives, voire alarmantes déclenchent une alerte dans notre corps en activant la réaction au stress (cortisol...), et si nous sommes de ces personnes qui ont constamment des pensées stressantes et biaisées, alors notre corps peut devenir dépendant de ce genre de pensées. Et avec le temps ces pensées peuvent mener à la peur, à l'angoisse, au stress chronique, à la culpabilité, voire à la dépression.


Il parait donc intéressant de comprendre comment notre manière de penser peut soutenir ou ébranler notre tranquillité d'esprit.


La pleine conscience pour observer ses pensées :


Pratiquer la pleine conscience permet de reconnaitre rapidement le moment où vous vous engagez dans ces

pièges de la pensée.

Elle vous offre la possibilité de choisir votre réponse alors qu'auparavant vous auriez réagi automatiquement. Elle permet donc de casser ce cercle vicieux dans lequel nos pensées nous englue.



Alors, s'il était temps de pratiquer la pleine conscience?

40 vues
Contact

Carine Berger - Delas​​

Tél : 06 16 35 68 05​

carine@scienceetconscience.fr

 

Je peux vous recevoir :

au 4, rue Emile Zola 33 110 Bouscat

au 12, rue Dr Bert 33200 Bordeaux

Je me déplace à votre domicile

 

 

Entreprises, écoles : demander un devis

Prendre rendez-vous sur Doctolib

 

 

facebool.png
linkedin.png

Me suivre sur les réseaux

crédits photos : @Pixabay @Manon Leprevost - photographe