Rechercher

Les biais cognitifs. Les...quoi?



Vous pensez que vos jugements ou vos décisions sont formés à partir de pensées rationnelles?


Et bien c'est faux (en tout cas pas toujours) et c'est prouvé!



Nos jugements, nos décisions sont, en fait, fortement influencés par des processus cognitifs que l'on appelle : biais cognitifs.

Un biais cognitif, c'est un schéma de pensée trompeur et faussement logique.

Parce qu'en effet, pour passer à l’action ou donner un sens à un événement, le cerveau va utiliser des croyances subjectives et inconscientes.


C'est donc un phénomène psychologique qui peut nous fait commettre des erreurs de jugement ou d'appréciation....De façon tout à fait inconsciente, rappelons le...



Mais ça vient d'où?

Certains des biais cognitifs "trouvent leur origine dans la préhistoire de l'humanité où ces raccourcis dans le traitement de l'information se révélaient efficaces pour la survie de l'homme dans le milieu naturel".




Pour mieux comprendre :

Il existe plus de 250 biais cognitifs : en voici quelques uns pour vous permettre de mieux les comprendre.



*Le biais de confirmation, c'est cette tendance, très commune, à ne rechercher et ne prendre en considération que les informations qui confirment nos croyances et à ignorer ou discréditer celles qui les contredisent. Par exemple : le covid... mais on peut prendre la politique, la religion....;-)


*L'inférence arbitraire, c'est une conclusion tirée sans preuve évidente et à laquelle on y adhère sans même s’en rendre compte. Par exemple : "Je vais rester seul(e) toute ma vie!"


*L'étiquetage, c'est un jugements définitif que l’on pose sur soi-même ou sur les autres.

C'est une manière de catégoriser, de stigmatiser. Par exemple : "Dans la famille nous sommes tous des manuels"


Alors, oui!

Nous ne possédons pas tous ces 250 biais (ouf!!),

Vous et moi ne possédons pas les mêmes, et si c'était le cas, le degré de ces biais serait différent.....


Mais il en existe un dont je voudrais vous parler et qui semble toucher beaucoup d'entre nous!


Tadaaaaaaaam!!! :


Le biais de négativité!




1er exemple : vous êtes intelligent(e), créatif(ve), attentionné(e), investi(e), professionnel(le), drôle, sympathique, aimable, bienveillant(e) et moche.


Que retenez-vous?


2ème exemple : Vous venez de passer un entretien pour un emploi qui vous plait. L’entretien se passe bien, vous le sentez. Et quand vous demandez un retour au recruteur avant de le quitter, il émet un avis positif sur votre candidature et l'échange!

Mais souligne un défaut dans votre CV.


Que retenez vous?


Et bien, le bais de négativité c'est cette distorsion cognitive qui nous pousse à donner plus de poids, plus de valeur, aux expériences, aux situations, aux mots (...) NEGATIFS.

Et à s'en souvenir davantage!


C'est dommage, non?


Alors, on fait quoi pour lutter contre ça?


> Tout d'abord, prendre conscience de ce bais,

> Et commencer à remarquer les expériences positives, même toutes petites, de notre vie

> Les écrire pour leur permettre de s'ancrer et ne pas être oubliées

> Savourer aussi les petites victoires, peu importe lesquelles,

> Cultiver la gratitude, et pourquoi pas, méditer sur la gratitude


Sources

(Et si j'ai réussi à susciter votre intérêt sur ce biais, vous en apprendrez beaucoup plus avec ça) :

https://competences-emotionnelles.ch/wp-content/uploads/2018/08/Cerveau-Psycho-n%C2%B0101-juin-2018-biais-de-n%C3%A9gativit%C3%A9.pdf



20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout